Amis du Musée Pénitentiaire

À propos des Amis du Musée pénitentiaire

La société des « Amis du Musée pénitentiaire inc. » (AMP) a été formée à la fin des années 1990. Son travail : aider le développement et l’activité du seul musée canadien entièrement dédié à la préservation et l’interprétation de l’histoire de nos pénitenciers fédéraux! Le Service correctionnel du Canada (SCC) a réalisé que le musée, initialement installé dans le collège du personnel de correction (en Ontario) en 1967, créait un lien positif avec la communauté au niveau local aussi bien que national et international. Une action devait être prise pour s’assurer que l’activité du musée perdure malgré un climat de restrictions budgétaires.

Au commencement…

Diana Theman, Barry Kaplan et Sheelah McNeill se sont engagés à travailler avec le conservateur du musée, Dave St. Onge. Leur objectif : développer un solide plan d’entreprise pour que l’activité du musée soit fructueuse. Ils ont recommandé qu’une « organisation d'amis » bénévole soit créée, un « comité directeur du musée » a donc été mis en place. Présidé par Monty Bourke, alors directeur de l’établissement de Warkworth, le comité était formé de membres de la collectivité locale ainsi que d’employés actifs du Service correctionnel. Tous les participants partageaient l’intention de préserver cet aspect fascinant de l’histoire canadienne et d’en apprendre sur celle-ci.

Premier bureau des AMP

Le 10 mars 2000, le premier bureau élu des AMP de Kingston est entré en fonction. Le bureau fondateur était formé du président Winston McLellan, de la vice-présidente Donna Morrin, du secrétaire Barry Kaplan, du trésorier Bill Patterson et des directeurs Monty Bourke, Connie Cookman et Marc Shaw. Depuis 2000, de nombreuses personnes ont entrepris un travail extraordinaire pour le compte des AMP et du musée.

Reconnaissance

Les visites du musée ont augmenté annuellement, dépassant 30 000 visiteurs par an. En 2002, le musée a reçu le « Greater Kingston Chamber of Commerce Business Excellence Award for Tourism » (prix d’excellence de la Chambre de commerce). En 2003, le musée était l’un des 27 sites d’Amérique du Nord à recevoir le prix « Best of the Road » de l’atlas routier Rand-McNally. Ces réussites sont dues en grande partie à l’aide des AMP et de nos bénévoles. En 2003, un « contrat de licence » a été signé entre le SCC et les AMP. Les cosignataires étaient le solliciteur général du Canada, Wayne Easter, la commissionnaire du Service correctionnel du Canada, Lucie McClung, et le président des AMP, Monty Bourke. L’accord permet aux AMP d'entreprendre leur mission de soutien du musée à travers des collectes de fonds et le recrutement bénévole à l’emplacement du musée, à Cedarhedge, ancienne résidence des directeurs du premier pénitencier du Canada.